Les enseignements

Le projet redivivus s’appuie sur les outils créés dans la première recherche redivivus – le guide opérationnel notamment – et sur la matière produite spécifiquement dans le cadre de plusieurs enseignements de la formation de l’ENSAP Bordeaux, dispensés par les enseignants-chercheurs de l’équipe. Ils ont pour objectif d’apporter des éléments de discussion, de récolter des données objectives sur le bâti et ses ambiances et de concevoir des outils de médiation utiles à la gestion d’ensembles résidentiels modernes d’après-guerre.

L’objectif de ces enseignements est de former les étudiants à des outils et de les sensibiliser à la question de la rénovation du patrimoine résidentiel moderne en les confrontant à des situations concrètes et réelles. Ils travailleront à partir des sources de la recherche redivivus et enrichiront leurs propositions grâce à l’implication de l’équipe de chercheurs et d’habitants des sites testés à certaines étapes de ces enseignements.

– L’atelier médiation « Pour apprendre l’architecture, la ville, le paysage : enjeux et méthodes de la médiation ». Des actions et outils de médiation culturelle de l’architecture seront conçus par les étudiants de Master architecture, en petites équipes d’étudiants. Cet atelier se déroulera sur un semestre, de septembre à décembre 2020 en vue d’une animation et d’un événement de restitution de ces travaux face aux habitants et partenaires du projet.

Le Master Ambiances, Confort, Conception Architecturale et Urbaine de l’Université de Bordeaux et de l’ensapBx. En master ACCAU, les étudiants effectueront dans des logements définis des mesures et une évaluation des ambiances physiques, notamment thermiques. Ainsi, leurs résultats complèteront ceux effectués au cours de la première recherche dans les logements des quartiers partenaires, permettant un diagnostic sur le terrain plus précis et complet.

L’enseignement Outils de simulation d’évaluation et de qualification des ambiances et des structures (licence 3). En licence d’architecture, la notion de performance et la maîtrise technico-économique des ambiances seront abordées par une approche quantitative et prévisionnelle des phénomènes entrant en jeu, par l’intermédiaire de logiciels de simulation et de calculs (Archiwizard). Les étudiants produiront un diagnostic théorique à la suite du diagnostic de terrain. Ils appréhenderont ainsi les interactions entre les différents paramètres que sont la lumière naturelle et l’éclairement, les apports solaires, la maîtrise de l’ensoleillement et l’optimisation de protections solaires. Ils réaliseront par exemple des calculs de performances thermiques des parois existantes, des simulations thermiques dynamiques, des cartes de FLJ et d’éclairement en lumière du jour. Ce double diagnostic devrait les amener à des propositions d’amélioration, notamment en termes d’isolation, de traitement des ponts thermiques, de gestion de la ventilation et de l’hygrométrie et de valider leurs pertinences en utilisant ces outils de simulations numériques.

L’enseignement AVP Bioclimatique. Dans cet enseignement de master 1, il sera demandé aux étudiants de proposer puis d’évaluer des propositions concrètes d’amélioration des sites d’étude, en termes de performances énergétiques et de confort de vie, en s’appuyant sur le travail de diagnostic préexistant. Les propositions issues du travail du semestre 7 feront l’objet d’une analyse critique en semestre 8.